L’estragon

Véritable source d’antioxydants, l’estragon, herbe aromatique, est avant tout reconnu pour ses vertus médicinales.

Du fait de son petit goût anisé, mâcher quelques feuilles rafraîchit instantanément l’haleine. Dégusté en infusion, l’estragon joue un rôle antispasmodique qui permet de lutter contre l’insomnie et les contractures musculaires.

Par ailleurs, cette herbe aide à la digestion et réveille les organismes un peu fatigués grâce à sa teneur en vitamine C.

Particulièrement diurétique, elle purifie naturellement l’organisme, même lorsqu’elle est consommée ciselée.

De plus, l’estragon contient du fer et du manganèse en belle quantité, bons pour le tonus et la peau, tout en stoppant les dommages causés par les radicaux libres.

Originaire des steppes de Sibérie, l’estragon (Artemseia dracunculus), a été introduit en Europe au Moyen Age. On raconte que le roi Charlemagne le chiquait pour atténuer ses maux de dents. Et, selon de vieilles croyances, il aurait un rôle guérisseur sur les morsures de serpent ou stopperait le hoquet… Il en existe plus de cents variétés dans le monde. L’estragon russe, au parfum prononcé, est plus recherché.

  • Comment le choisir ?
    Bien frais, des tiges fermes, des feuilles lisses et une jolie couleur.
  •  Comment le conserver ?
    Dans un verre d’eau ou un petit sachet plastique perforé, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Mai son peut aussi le déshydrater en le faisant sécher à l’air libre, puis en le conservant dans un bocal hermétique.
  •  Comment le cuisiner ?
    * Ciselé et parsemé sur tous les légumes verts, les pomme de terre à la crème, les œufs cocote.
    * Mélangé à un beurre pommade à faire fondre sur une viande rouge, une viande blanche ou un filet mignon de porc à la moutarde.
    * En cocktail, avec du concombre et du citron.
    * En infusion, nature ou mélangé avec des zestes d’agrumes bio.
    * En sorbet maison, mélangé à un filet d’armagnac, ou en glace avec des fraises gariguette et du lait entier.
    * Glissé sous la peau des volailles à rôtir (poulets, canards…)
    * En beignets ou en soufflés minute de chèvre frais.