L’anone

Bien curieux, ce fruit exotique à la forme bosselée, l’anone appelé aussi pomme-cannelle !

L’anone cache nombre de qualités nutritionnelles et gustatives évoquant un mélange de pore et de mangue. Naturellement riche en glucides, sa chair tendre et crémeuse booste l’organisme.

Si l’on vous dit aussi qu’elle apporte du calcium, du fer et de la vitamine C en belle quantité, c’est sûr, vous allez vous y intéresser de plus près. Par ailleurs, l’anone est un formidable antioxydant , idéal pour rajeunir la peau.

La petite histoire

Originaire des vallées du Pérou, où elle est appelée « fraise du paradis », l’anone a également été introduite en Asie et aux Antilles. Confidentielle il y a encore quelques années, elle s’invite de plus en plus sur les étals des primeurs. Il en existe une dizaine de variétés. Elle est à parfaite maturation jusqu’à fin décembre.

  • Comment la choisir ?
    Sa peau doit être vert foncé, signe de maturité, et présenter des écailles bien dessinées? Plus elle est sombre, plus elle est mûre. Le fruit doit être souple sous le doigt, voire un peu mou.
  •  Comment la conserver ?
    Particulièrement fragile, l’anone se garde une à deux journées, pas plus, dans le bac à légumes du réfrigérateur.
  •  Comment la cuisiner ?
    * En salade, sans oublier d’enlever les pépins, car ils ne sont pas comestibles, ou simplement nature, à la cuillère.* En sorbet, en jus ou en mlousse mélangée à du citron, de la poire, de la banane ou de la mangue.* Frite ou en beignets, salée pour accompagner les plats exotiques de poissons ou de fruits de mer en sauce, ou sucrée, trempée dans du chocolat fondu.* Poêlée et caramélisée, avec un rôti de porc, une volaille ou un saumon gravlax.