Le crosne

Le crosne, petit tubercule, de forme charnue et annelé, ressemblant à une chenille, fait partie des légumes oubliés.

Très apprécié pour son goût légèrement sucré, il rappelle celui de l’artichaut et du salsifis. Riche en protéines, renfermant pres de 80% d’eau et sans graisse, il est particulièrement recommandé dans le cadre d’un régime.

Côté bienfaits, c’est surtout dans sa fine pellicule extérieure que se trouve l’essentiel des sels minéraux, dont du potassium, du phosphore et du calcium, bon pour les os, les nerfs et le cerveau.

Par ailleurs, il contient un glucide – le stachytose – peu digeste qui donne quelques flatulences. Il est donc conseillé de le consommer avec modération.

La petite histoire
Originaire du Japon, le crosne a été importé et cultive en France vers la fin du XIXe siècle dans le village de Crosne, en région parisienne.

Aujourd’hui, sa culture reste basée en Ile-de-France, mais on le retrouve aussi en Val de Loire, en Bretagne, en Bourgogne et dans la Somme.

En Chine, il est utilisé dans la médecine traditionnelle pour réguler le système respiratoire et métabolique.

  • Comment les choisir ?
    Ils doivent être fermes, signe de fraîcheur, bombés, de couleur blanc nacré et sans meurtrissures.
  • Comment les conserver ?
    Aussitôt achetés, aussitôt consommés. A l’air libre, ils ne se conservent que quelques heures, car ils s’oxygènent et se déshydratent très vite. Dans le bac à légumes du réfrigérateur, pas plus d’une journée.
  • Comment les cuisiner ?
    Ses extrémités coupées, on les frotte dans un torchon avec du gros sel, puis on les rince à l’eau. Il faut les faire cuire 10 à 12 minutes dans de l’eau bouillante salée et citronnée pour éviter qu’ils noircissent. Bien les égoutter avant de les préparer.
    * En salade, cuits à la vapeur et servis avec un œuf dur, quelques dés de jambon cru, et assaisonnés d’une vinaigrette aromatisée: persil, ciboulette, basilic…
    * Sautés à la poêle dans un beurre persillé ou à l’huile d’olive pour accompagner une sole ou une truite, ou bien encore mélangés à des lardons fumés.

Le crosne, un drôle de légume d’hiver énergétique tombé …

Sa forme étrange à mi-chemin entre le gros ver et la chenille, ne facilite sans doute pas sa popularité. Et pourtant, ce légume-racine a connu son heure de gloire par le passé. Énergétique, le crosne est un légume d’hiver par …
Votre avis
  • Qualité
  • Goût
  • Prix
3.67

L’extrait

Le crosne, petit tubercule, de forme charnue et annelé, ressemblant à une chenille, fait partie des légumes oubliés.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.