L’oignon jaune

Riche en vitamine C, minéraux et oligoéléments (potassium, phosphore , sélénium ) aux propriétés immunitaires et antioxydantes, l’oignon jaune est aussi réputé pour être un légume peu calorique.

Même consommée en petites quantités, cru ou cuit, il a d’autres bienfaits : action diurétique et régulation du transit.

Une petite historique de ce légume

On cultivait déjà l’oignon en Asie centrale il y a 5 000 ans, avant de le retrouver sur les rives de la Méditerranée dès l’Antiquité. Les Égyptiens le mangeaient cru ou s’en servaient pour embaumer les morts.

Les Romains l’utilisaient pour frictionner leurs muscles, les Grecs le consommaient cru pour assurer leurs marathons.

Au Moyen Âge, il servait à guérir l’infertilité féminine.

  • Comment le choisir ?
    De gros calibre , l’oignon jaune doit présenter un aspect sec , sans taches , et d’être derme avec des feuilles lisses et saines.
  • Comment le conserver ?
    Toujours à l’abri de la lumière, l’oignon jaune aime les endroits secs. Entamé , il ne se conserve que 24 heures , car il devient toxique.
  • Comment le cuisiner ?
    *Émincé , en soupe avec la peau, et sautée, comme la pomme de terre.
    *Mijoté , dans le poulet yassa , les rougailles , le boeuf à la sauce soja.
    *En tarte flambée , émincé et posé sur une pâte à flammekueche avec une préparation de crème fraîche et de fromage blanc avec du lard, ou du saumon fumé et du gruyère râpé.
    *Farci de fromage et de chèvre et de jambon cuit , servi avec du riz blanc ou des lentilles corail au curry.
    *En tarte salée , préparée avec des lardons fumées , du munster , du pesto et des tomates cerises.
    *Confit , en chutney , préparé avec du sucre et une pointe de vinaigre , pour accompagner pâtés et terrines de campagnes.

Zoom sur l’oignon – Zoom sur l’oignon

L’oignon cuit possède une saveur plus douce et généreuse qui s’accroît au fil de la cuisson. A l’issue d’une cuisson prolongée, l’oignon est confit, sucré voir …

Articles similaires