Le vacherin

Ce fromage au petit goût boisé est crémeux à souhait et particulièrement riche en lipides. Source importante de calcium et de protéines, le vacherin contribue à maintenir l’équilibre osseux et neuromusculaire.

La petite histoire
Le nom de vacherin apparaît dans les écrits français dès le XVe siècle.

Mais le vacherin tel qu’on le déguste de nos jours est élaboré depuis le XVIIIe siècle et sera exporté en Suisse au XIXe siècle.

Aujourd’hui, le fromage est fabriqué des deux côtés de la frontière.

  • Comment le choisir ?
    Assurez-vous bien de sa provenance (Mont d’Or, de Franche-Comté, ou vacherin Mont-d’Or, de suisse). Ce fromage saisonnier, produit d’août à mars et commercialisé de septembre à mai, doit être cerclé d’une sangle en épicéa et se présenter dans une boîte fabriquée dans ce même bois.
  • Comment le conserver ?
    De cinq à sept jours, bien protégé dans sa boîte, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pensez à le sortir 1/2 heure avant de le déguster.
  • Comment le cuisiner ?
    * En tartines gourmandes composées de jambon cuit, de saucisse de Montbéliard ou de saucisse de Morteau coupée en rondelles, et fondu par dessus.
    * Fondu sur des pommes de terre au four, dans des gratins, des soufflés ou des omelettes.
    * En farce, avec des oignons et des pommes de terre dans une volaille ou en feuilleté de Montbéliard avec des petits lardons.
    * En crème sucrée  mélangée à du vin jaune dans des mini-éclairs recouverts d’un crumble de noix.

Vacherin Mont-d’Or bio au four

Voici une recette gourmande très facile et rapide à cuisiner pour un bon repas d’hiver : le Vacherin au four. Un plat que vous pouvez accompagner avec un peu de charcuterie bio, quelques pommes de terre bio et un bon verre de vin rouge bio ! Une

 

Tags:

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.