Le piment biquinho

Ce petit piment tout rond se reconnaît à son bec saillant et à sa couleur rouge, orangé ou jaune. Très aromatique, mais tout doux, il contient de la capsaïcine , reconnue pour ses vertus antibactériennes ,antiseptiques, diurétiques, dépuratives et digestives.
Contenant également des vitamines A, E et C, c’est un puissant antioxydant qui stimule aussi l’organisme. Enfin, ses fibres réduisant l’appétit, son effet minceur est tout aussi appréciable.

Originaire du Brésil, ce petit piment doux n’a pas grand chose à voir avec ses compères bien plus forts, les piments de Cayenne. Grâce à Christophe Colomb qui le rapporta de son voyage aux Amériques, il se répandit dans le monde en moins d’un siècle. De plus en plus présent, on le trouve au rayon fruits et légumes exotiques.

  • Comment les choisir ?
    Ils doivent mesurer de 2 à 3 cm, et leur forme peut varier d’un petit bec saillant à une pointe allongée et mamelonnée. Qu’ils soient fermes et lisses avec une peau brillante et tendue, leur couleur dépend de leur maturité.
  • Comment les conserver ?
    Dans le bac à légumes du réfrigérateur, vous les conserverez pendant une semaine. Mais à température ambiante, ils se dessèchent et ils flétrissent.
  • Comment les cuisiner ?
    * En hors-d’œuvre , nappés de vinaigre balsamique et d’un peu de sucre en poudre.
    Émincés et glissés dans un tartare de fruits rouges, en accompagnement d’un parmentier brésilien de lapin.
    * Mixés, finement avec de la crème fraîche, la pulpe du piment devient alors un délicieux coulis rouge qui se marie avec tous les poissons blancs, les omelettes, les tians de légumes , mais aussi les pizzas maison.
    * Farcis minutieusement aux œufs, au thon, à la chair de poulet, au riz ou aux oignons hachés.
    * Coupés et glissés dans une bouteille d’huile d’olive ou de vinaigre de vin pour aromatiser.