La cannelle de Ceylan

Si elle stimule le système immunitaire et tonifie l’organisme, la cannelle de Ceylan est aussi riche en antioxydants pour lutter contre le vieillissement.

Riche en manganèse, fer et calcium, la cannelle a un atout pour notre santé. Par ailleurs, elle contient une belle quantité de vitamines C, B9, B6 et B3 qui agissent sur la beauté des cheveux et des ongles.

Aphrodisiaque reconnu, elle est un coupe-faim naturel fantastique et un énergisant en cas de fatigue.

La petite histoire
On murmure que le philtre d’amour bu par Tristan et Iseult contenait une belle quantité de cannelle…

Cultivée depuis la Haute Antiquité au sud de l’Inde, sur l’île de Ceylan, elle est récoltée sous forme de rouleaux tournant sur eux-mêmes et formant des petits bâtonnets.

Cette précieuse épice emprunta la Route de la soie jusqu’en Mésopotamie pour atteindre la Grèce et Rome.

En France, elle s’est imposée en cuisine à la fin du XVIe siècle.

  • Comment la choisir ?
    En bâton pour les infusions et les vins chauds, ou en poudre pour la cuisine. Réputés comme les meilleurs au monde, les bâtons de cannelle de Ceylan sont composés de fines lamelles d’écorce friable qui apportent un délicieux parfum aux mets salés ou sucrés et une sensation de douceur.
  • Comment la conserver ?
    Comme elle perd rapidement sa saveur, me mieux est de la conserver dans un récipient hermétique.
  • Comment la cuisiner ?
    * Moulue pour agrémenter un crumble ou des tartes aux fruits (pomme, poire, banane), des beignets, des pommes au four, des compotes, des biscuits ou des marmelades de fruits.
    * Dans des tajines de viande, de volailles ou de légumes.
    * En sauté d’agneau, mélangée à de la tomate.
    * Mijotée avec un rôti de porc aux pommes, du lapin aux pruneaux ou dans un ragoût de bœuf.
    * En vin chaud, mélangée à des agrumes et des clous de girofle, en infusion dans le thé, le café ou le chocolat chaud, ou encore en rhum arrangé (grog)

 

Épices : choisissez bien votre cannelle – Consoglobe

La « cinamomum cassia », plus connue sous le nom de « cannelle de Chine », est bien moins chère (jusqu’à 6 fois) que sa consœur, la très réputée cannelle de Ceylan, de ses noms latins « cinnamomum verum » ou …

Articles similaires

Pas de réponses

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.